Je n’ai aucun soucis à rester seule

Quand j’étais plus jeune, je détestais être vue seule. Je n’avais pas envie de paraître isolée au collège ou au lycée et je veillais à être toujours avec quelqu’un quand j’y étais. Je ne pense pas être la seule puisque j’ai entendu un nombre incalculable de fois “on s’attend ?” aux toilettes de mes écoles.

Pourtant aujourd’hui, l’idée d’être seule ne me fait plus peur. Au contraire même, j’adore ça. Avant mon entrée à l’université, j’ai décidé de couper les ponts avec mes amitiés toxiques de collège et lycée (mon déménagement a d’ailleurs beaucoup aidé à cette rupture). En m’éloignant de ces personnes, j’ai recommencé à apprécier être seule, et je n’ai surtout pas eu le choix car arriver en plein milieu d’été dans un nouveau département, une nouvelle ville… Il y a très peu de chance de se faire des amis en deux jours.

Si mon changement a été brutal (et quelque peu imposé par mes choix de vie), voici quelques conseils pour que toi aussi, tu parviennes à apprécier toujours plus ta propre compagnie.

Confronte les pensées que tu évites continuellement

Souvent, lorsqu’on est entouré de personnes, on ne parvient pas à s’entendre penser. C’est un avantage, certes mais il faut savoir se confronter à ses pensées pour les trier et s’éloigner de celles qui sont les plus négatives.

Personnellement, j’ai fait ça par le biais de l’écrit. J’ai récupéré un vieux carnet dans lequel j’ai écrit des lettres à mes amis “de ma vie d’avant” avant d’enrouler mon carnet dans de la ficelle pour le maintenir fermé et de le ranger dans un endroit hors de ma vue.

Y aller petit à petit

Bon… J’ai clairement pas respecté cette étape mais je sais que pour certains c’est effrayant de passer de tout à rien (ça l’était pour moi en tout cas..). Si c’était à refaire, je pense que je ne commencerai pas faire des petites balades seules avant d’aller dans des lieux fréquentés qui sont beaucoup plus stressants.

Travailler sur soi

Je suis quelqu’un qui adore faire des cadeaux à ses proches, que ce soit des choses que je fabrique ou des petits souvenirs des endroits où je vais. C’est un peu ma manière de montrer que je pense à eux.

Récemment, j’ai commencé à faire pareil pour moi : je me fais des petits cadeaux. Dis comme ça, ça peut paraître étrange mais c’est vraiment quelque chose qui me booste, me permet d’apprécier ma propre compagnie et me rend heureuse.

Parmi les petits cadeaux que je me fais :

  • Me promener en écoutant de la musique
  • Faire un spa à la maison (douche, gommage, soin visage et cheveux, etc.)
  • M’acheter un livre
  • Regarder une série/un film
  • Faire du crochet
  • Ne rien faire

Et toi, est-ce que tu aimes rester seul(e) ?

11 commentaires

  1. J’aime ta façon de penser 🙂
    Quand je vivais encore chez mes parents, la maison était toujours pleine: famille, amis des uns ou des autres, voisins, etc. C’était toujours très animé et bruyant. Pour une introvertie comme moi, c’était fatigant et pesant, même si j’appréciais les personnes présentes. J’adore vivre seule et ne recevoir ou aller voir des gens que lorsque j’en ai envie. Je peux être moi-même, faire les choses à mon rythme et suivre mes envies 🙂 Je suis tellement moins stressée, ça a été une libération de quitter le foyer familial, puis d’aller vivre moins près de mes ami-e-s! Pas que je n’aime pas les gens, j’ai juste besoin d’avoir mon espace vital et de ne pas voir constamment du monde, même les personnes que j’apprécie.
    L’idée du carnet est intéressante, je la retiens 😉
    Merci pour ce billet déculpabilisant!

    Aimé par 1 personne

    • Merci beaucoup pour ce commentaire, ça fait vraiment plaisir de voir que je ne suis pas la seule à avoir envie de voir des gens mais aussi besoin d’instant de calme dans ma semaine.
      Je suis aussi ravie de voir que quelques-uns de mes conseils t’ont plu 😉 c’est aussi le but de ce genre d’article !

      Aimé par 1 personne

  2. Comme le dit le proverbe, mieux vaut être seule que mal accompagnée… Mais pour ma part je n’aime pas trop rester seule : je préfère quand il a un peu d’agitation, de bruit à côté de moi, des gens qui me parlent, car ça me distrait et m’empêche de trop penser (je suis une personne qui passe sa vie à réfléchir, donc c’est assez stressant). Ceci j’apprécie aussi la solitude par moments, ça permet de se ressourcer et c’est nécessaire quand on est fatiguée. Et j’aime bien ton idée d’avoir écrit dans un carnet à tes vieux amis, ça permet de faire le deuil et d’avancer dans sa vie 😀

    Aimé par 1 personne

    • Je comprends totalement, être dans l’agitation permet de ne pas trop penser et réfléchir. Certaines personnes, comme toi, apprécient vraiment être entouré de bruit et d’agitation mais personnellement j’ai quand même besoin de grand moment de calme pour « me recharger » et pouvoir profiter des moments d’agitations à fond 😉

      Aimé par 1 personne

  3. Moi, je n’aime pas être seule au collège pourtant je suis obligée de l’être car j’arrive tout le temps plus tôt que mes amies le matin (avec le bus). Ducoup j’essaye de m’obliger à ne pas aller les attendre dans les toilettes, c’est une bonne thérapie ! 😂😅

    J’aime

    • Je te comprends totalement !! Le collège et le lycée sont vraiment angoissant, on a l’impression que tout le monde juge les personnes seules… Alors qu’honnêtement : qu’est-ce qu’on en a à faire ? haha
      J’espère que tu finiras pas réussir à ne plus attendre tes amis cachée le matin 😉

      J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s