Les grandes oubliées : Pourquoi l’Histoire a effacé les femmes, Titiou Lecoq

Publication : 2021

Genre : Essai

Edition : L’Iconoclaste

Nombre de pages : 325 pages

Note : 18/20

Quatrième de couverture

L’Histoire revisitée sous l’angle féminin : raconter et comprendre ce grand oubli dans lequel sont tombées les femmes de la Préhistoire jusqu’à nos jours.

« On nous a appris que l’histoire avait un sens et que, concernant les femmes, elle allait d’un état de servitude totale vers une libération complète, comme si la marche vers l’égalité était un processus naturel. Ce n’est pas exact. On a travesti les faits. On a effacé celles qui avaient agi, celles qui, dans le passé, avaient gouverné, parlé, dirigé, créé. »

À la préhistoire, les femmes chassaient, au Moyen Âge, elles étaient bâtisseuses de cathédrales ou encore espionnes durant la guerre de Cent Ans ; au XIXe siècle, elles furent journalistes… À chaque époque, elles ont agi, dirigé, créé, gouverné mais une grande partie d’entre elles n’apparaissent pas dans les manuels d’histoire. Dans la lignée des travaux de Michelle Perrot, Titiou Lecoq passe au crible les découvertes les plus récentes. Elle analyse, décortique les mécanismes, s’insurge, s’arrête sur des vies oubliées pour les mettre en lumière. Sa patte mordante donne à cette lecture tout son sel. Les femmes ne se sont jamais tues. Ce livre leur redonne leur voix.

Mon avis

J’avais entendu beaucoup de bien sur ce livre et j’avais un peu peur d’être déçue en le lisant moi-même. Pourtant, c’était le contraire. J’ai beaucoup appris et pris pas mal de notes sur l’ensemble de ma lecture. Le travail de Titiou Lecoq est sourcé et très fourni, ce qui permet de réellement saisir l’évolution des combats pour l’égalité des hommes et des femmes. Encore aujourd’hui il reste pas mal de choses à faire et cette lecture est pour moi nécessaire pour tous.

C’est dans la droite ligne de ce mouvement de réappropriation de leurs corps par les femmes que s’inscrit le mouvement actuel contre les violences sexuelles. Il s’agit une nouvelle fois de défendre nos corps, nos choix, notre liberté. Les femmes ne veulent pas qu’on leur impose une main aux fesses, un contact non désiré, une évocation sexuelle non sollicitée. Elles ne veulent plus que les hommes viennent et se servent comme si elles étaient un étal de fruits et légumes. Elles veulent vivre comme des êtres humains à part entière, libre de leurs corps, de leurs vies, de leurs choix. Elles veulent être reconnues comme des égales. Et cela, c’est le féminisme.

J’ai beaucoup aimé le fait qu’elle reprenne siècle par siècle (ou presque) l’histoire des femmes et leur importance dans notre histoire à tous. Ce qui m’a encore plus plu, ce sont les derniers chapitres où elle revient sur le concept même de féminisme et de combat pour l’égalité des sexes. J’apprécie particulièrement l’idée de “dévirilisation” du monde. On parle beaucoup de normes qui sont imprimées sur les femmes mais il ne faut pas oublier que les hommes aussi ont leur contrainte (oui, oui) et que beaucoup d’entre eux tentent de s’en détacher et se retrouvent moquer voir insulter. Si ce sujet de “dévirilisation” t’intéresse, je t’invite à regarder quelques vidéos de la chaîne YouTube de Ben Névert qui créé du contenu sur des sujets méconnus, voir tabou.

Il ne s’agit pas simplement d’accorder « une » place aux femmes dans l’histoire, comme une page sur Émilie du Châtelet dans un manuel ; il s’agit de nouer ces deux histoires. Il s’agit d’inclure. L’un des objectifs actuels du féminisme, en dehors de l’égalité, c’est de déviriliser le monde.


Est-ce que tu l’as lu ? Qu’en as-tu pensé ?

5 commentaires

  1. Je ne l’ai pas encore lu, mais il est dans ma WL. Tu me donnes encore plus envie de le lire 🙂
    Sur la question de la virilité, on m’a conseillé Le Coût de la Virilité de Lucile Peytavin, je suis curieuse de lire celui-ci aussi.

    Aimé par 1 personne

    • Je suis contente que ça t’ai donné envie de le lire ! J’ai hâte de voir ton retour dessus 😉
      Je note le titre et je vais faire des petites recherches dessus. C’est un sujet qui m’intéresse de plus en plus

      Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s